J'ai testé : "les sablés gourmands de Mercotte"

Publié le par Esthel


Depuis que j'ai vu ces magnifiques sablés bretons sur le blog de Mercotte, je rêve de les goûter. Seul problème : je n'ai pas le fameux insert "étnao" pour avoir ce coeur coulant si appétissant. Tant pis, me suis-je dit, on va essayer avec du chocolat. J'ai donc testé plusieurs intérieurs : "Neslé blanc", "Pralinoise", "Neslé à pâtisser noir". C'est ce dernier qui a donné le meilleur résultat. Et même si je n'ai pas retrouvé le sublime coulant de Mercotte, nous nous sommes régalés.



Pour la recette, je vous recopie les explications de Mercotte :

125g de beurre 1/2 sel, 100g de sucre, 155g de farine, 2cc d'un reste de pistaches à écouler,  8g de levure chimique, 50g de jaunes d'oeufs, 6 inserts Etnao.
Sablez le beurre avec le sucre, la farine, la poudre de pistache, la levure. Ajoutez les jaunes. Étalez entre 2 feuilles de papier guitare sur une épaisseur de 0.5 cm. Laissez reposer au frais 1 heure minimum. Détaillez des cercles à l'emporte pièce de 5 cm.
Mettez au fond de l'emporte pièce non beurré un cercle de pâté sablée,  posez un insert etnao de votre choix sur le sablé et recouvrez d'un autre sablé de la même taille. Enfournez à four préchauffé à 210° pendant 11/12 min.

Pour le détail c'est ici.


Personnellement, je n'avais pas de pistaches. J'ai remplacé par 1/2 cuillère à café de gousse de vanille en poudre. Et, n'ayant qu'un seul emporte pièce, j'ai fait cuire les autres dans mes moules à muffins en siilicone. Résultat au bout d'une douzaine de minutes, seul celui dans l'emporte pièce était doré, j'ai dû pour les autres les démouler, les mettre sur une feuille de papier sulfurisé et prolonger la cuisson de plusieurs minutes.



En ce qui concerne la garniture, comme je l'ai dit plus haut, je n'ai pas les fameux inserts de chez Valrhona. Donc j'ai fait des tests avec deux carrés de chocolat dans chaque sablé. Voici le résultat en images :


  Avec le "Neslé blanc" : ça ne coule pas du tout !


  Avec la "Pralinoise" : non plus !



Avec le "Neslé noir à pâtisser" : ouf, un peu de coulant.

Mais je regrette de ne pas avoir mis deux autres carrés de chocolat en plus.

 


Bon, mes oeuvres sont moins impressionnantes que celles de Mercotte. Mais franchement ces sablés sont très bons. Reste pour moi qu'il faudra tout de même un jour que je me décide à acheter du chocolat Valrhona, ou une autre marque professionnelle, pour voir la différence avec les tablettes grand public.

La phrase du jour :
"Il faut croire à la puissance de la volonté... Quiconque a le courage de vouloir peut modifier son propre avenir." (André Maurois 1885-1967)

Publié dans Les grignotages

Commenter cet article

stellla ( Iza) 09/04/2009 17:02

alors là le chocolat coulant, je fond !!!!
bz

Sucre en poudre 08/04/2009 06:47

ils sont superbes!
iza:)

sab 07/04/2009 20:25

je ne connais pas le secret de mercotte pour le coulant mais je te donne le mien qui est hyper simple !!!! tu fais fondre ton chocolat et tu rajoutes de la crèem fraîche dedans !!! et ça marche!!! je te montre même un recette que j'ai faite il y a peu
http://www.leplaisirdegourmandise.com/article-28447017.html

helene06 07/04/2009 08:01

hum tu me donnes envie...

palaisdeslys 06/04/2009 11:25

Mais aujourd'hui tu veux ma mort ou quoi...? La dernière photo est une tuerie tout comme ces sablés....j'en bave!